Mangaverse à Angoulême

FIBD 2016

La quarante-troisième édition du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême s'est déroulée du 28 au 31 janvier 2016. Pour la onzième fois, la (pas si) petite équipe de Mangaverse (Taliesin, Manuka, manu_fred – notre petit nouveau –, Tanuki et moi-même) vous propose son traditionnel reportage photographique.

 

Festival d'Angoulême : l'édition 2016

FIBD 2016Cette édition a été marquée par de nombreuses polémiques, l'air du temps voulant que le moindre impair ou la moindre erreur soit reporté de façon amplifiée, exagérée et devienne sujet à discussions stériles. Il faut faire du buzz, n'est-ce pas ! Du buzz, le festival en a fait avant, pendant et après, mais bien contre son grès, et jusque dans les médias nationaux. Entre la sélection ne comportant pas d'auteur femme (la BD est sexiste, malheureusement, et ce n'est pas une découverte), la façon précipitée et maladroite de régler ce problème, la blague malheureuse de l'animateur durant la cérémonie de remise des prix, le grand prix remis à Hermann, un auteur peu apprécié par une certaine frange du public BD, la menace de boycott de l'édition 2017 par les éditeurs mécontents de toute cette contre-publicité, les sujets n'ont pas manqué. Ils ont au moins permis de sortir de la routine des commentaires sur la sélection, sur l'organisation des dédicaces ou sur les prix.

Heureusement qu'il y avait l'excellente exposition sur Lucky Luke pour faire parler positivement du festival. Elle n'était pas la seule, celles sur Hugo Pratt et sur Jean-Christophe Menu étaient réussies. Les rencontres et conférences étaient toujours aussi nombreuses, et souvent intéressantes. Malheureusement, pour la partie qui nous intéresse, le manga, il n'est pas possible d'être aussi enthousiaste. Le Quartier Asie, remplaçant Little Asia, n'avait pas la qualité espérée et ressemblait un peu trop à son prédécesseur, malgré les annonces de renouveau faites lors de la conférence de presse. Néanmoins, même s'il s'agissait d'une édition que l'on va dire « de transition » du fait des soucis de renouvellement de contrat entre 9ème Art+ et l'Association du FIBD, le festival d'Angoulême reste largement devant tout ce qui peut se faire autre part en France en matière de bande dessinée et que, comme de coutume, il nous a été impossible de tout faire.

Galerie 2016
Accédez à la galerie photographique

Les éditions précédentes du Festival d'Angoulême

Retrouvez les reportages des années 2015 à 2006 (avec un renvoi sur le sujet dédié du forum pour les éditions 2007 et 2006 en attendant une éventuelle intégration (un jour, peut-être) au mini-site Mangaverse à...).

  • by Herbv by Herbv by Herbv by Herbv
  • by Herbv by Herbv by Herbv by Herbv
  • by Herbv by Herbv by Herbv

 

Tous nos remerciements au FIBD / 9ème Art+, notamment à Marie-Noëlle Bas, Julie Rhéaume et Laure Rudler.

Merci à Manuka pour sa relecture.

Le Fauve © Lewis Trondheim / 9ème Art+
Affiche 2016 © Katsuhiro Otomo / 9ème Art+
Textes et photos © Herbv, manu_fred, Manuka et Taliesin / Mangaverse.net

After Mangaverse