Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Keiko Takemiya : Destination Terra et autres mangas

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 16/07/21 19:48    Sujet du message: Keiko Takemiya : Destination Terra et autres mangas Répondre en citant



‌Vu que le manga est assez court, je préfère créer directement un sujet sur l'auteur, sujet sur lequel pourront se greffer les éventuels autres mangas qui seraient amenés à paraître.

On commence par une petite présentation de Keiko Takemiya (merci, wikipedia) : née en1950, elle a fait partie du groupe de l'an 24 (comme Riyoko Ikeda ou moto Hagio) et a publié des mangas de la fin des années 60 à la fin des années 90. Depuis, elle enseigne à l'université de Kyoto et a également été membre du jury du prix Tezuka.
Elle s'est spécialisée dans les domaines de la science-fiction, de la fantasy et du yaoï - Sanrumu Nite serait le premier manga shônen-aï. Elle a notamment été inspirée par Shotaro Ishinomori et a voyagé à plusieurs reprises en Europe.

Destination Terra, le manga que nous propose (avec un peu de retard) NaBan, est on oeuvre la plus connue. Elle a reçu en 1978 et 1978 les prix Shogakkan et Seiun Award. Il s'agit d'un shônen composé de 3 épais volumes. Je n'ai rien de particulier à dire sur l'édition, en dehors de quelques pages couleurs appréciables à la fin du volume.

Le manga commence dans le futur, sur une planète éloignée. Terra, la planète d'origine des humains, a été abandonnée depuis longtemps car vidée de son énergie vitale. Les hommes sont désormais créés et élevés scientifiquement sous le regard de la société Universal Control, laquelle se méfie par ailleurs d'humains dotés de pouvoirs psychiques, les Mus. ?gé de 14 ans, Jomy va devoir subir une évaluation qui le séparera de ses parents adoptifs et déterminera son futur. Même s'il ne manifeste pas de pouvoirs psychiques, son comportement suscite l'intérêt d'Universal control aussi bien que des Mus.

La première partie du volume est consacrée à ce personnage dont on suit les doutes et l'évolution dans chacun des deux camps. La seconde se consacre à d'autres personnages avant de revenir sur Jomy. L'univers développé par Keiko Takemiya est intéressant : ses planches évoquent tant Ishinomori, par les vêtements ou le chara design des personnages, mais aussi Leiji Matsumoto, avec ses machines et ses décors spatiaux ou certaines jeunes femmes longilignes. Même si le film est largement postérieur, difficile aussi de ne pas penser à Matrix avec son univers apparemment idyllique qui cache une réalité plus sombre.


Le manga n'est pas mauvais, loin de là : l'évolution des personnages est intéressante, même si Jomy est parfois tête-à-claques quand il refuse de voir la réalité en face (ceci dit, c'est compréhensible vu qu'on lui demande de renoncer à tous ses repères). Mais il apparaît ensuite comme un leader déterminé nettement plus intéressant. Destination TerraTerra souffre peut-être d'une rupture dans sa narration au milieu du volume, qui fait qu'on ne voit pas trop où l'auteur veut en venir. Surtout, j'avais peut-être trop d'attentes, sans savoir exactement ce qu'il y aurait dans le volume. Pour l'instant, Destination Terra n'est pas un chef d'oeuvre mais suscite quand même assez d'intérêt pour me faire continuer, au-delà de la simple envie de soutenir un choix éditorial risqué.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 16/07/21 20:00    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Pour ma part, je n'ai pas aimé le manga (lu en VA) ni le film d'animation, trouvant le titre très surfait niveau réputation (mais bon, j'aime pas les vieilleries). Je veux bien qu'à l'époque, c'était quelque chose de nouveau mais... J'achèterai quand même pour soutenir l'éditeur et qui sait, à la relecture et en VF...
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 01/08/21 19:25    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ma part j'ai bien aimé. En le lisant je me suis rendu compte que le genre SF en manga est quasiment absent de mes lectures, là ou c'était prédominant dans les premiers mangas que l'on a découvert en France (Goldorak, Capitaine Flam, Albator...). Du coup je suis parti sur cette série sans aucun a priori à part de savoir que ça datait déjà et que c'était de la SF

Au niveau inspiration, si clairement ça ne peut être Matrix car postérieur, j'aurais plutôt cité 1984 qui lui est antérieur et qui a beaucoup de ressemblance (en particulier le côté pré-déterminé), Matrix pourrait être une fusion des deux d'ailleurs ^^

J'ai aussi eu du mal avec la narration, le choix d'une part de commencer avec un personnage puis d'en suivre un autre, comme ça dès le début, c'est dur à suivre, mais les wagons finissent pas se raccorder, et puis les transitions sont parfois ardues, faisant qu'on ne comprend pas toujours exactement ce qu'il se passe (ou avec qui ça se passe...) mais ça reste accrocheur, et le scénario ne semble pas trop manichéen

Le dessin est conforme à son époque, il reste très agréable à l'?il, assez clair, avec même parfois des scènes magnifiques, comme la scène ou Soldier Blue intervient dans l'examen de maturité de Jomy, venant "effacer" ce que l'ordinateur lui envoie, j'ai vraiment trouvé cette page très belle et l'image rend vraiment bien

Bref ça me plait

Au niveau édition, j'ai quand même noté quelques mots manquants, des phrases au sens bancal, et une magnifique inversion de lettre faisant de Jomy non pas le leader mais le dealer des Mu ^^
_________________
Collection MS
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation