Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[Kitarô le repoussant] de Shigeru Mizuki
Se rendre à la page : Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 26/02/07 22:34    Sujet du message: Chronique Répondre en citant

Parce que Kitaro le vaut bien, voici la première version de ma chronique MangaVoraces en avant-première :



Kitaro, dit le repoussant du fait de sa grande laideur, n??est pas un enfant comme les autres. En effet, ses parents étaient les ultimes morts-vivants sur Terre. Sauf qu??ils sont plus morts que vivants suite à sa naissance. Après avoir été élevé quelques temps par un voisin et la mère de celui-ci, deux humains, et suivant le conseil de son père qui a survécu sous la forme d??un ?il affublé de bras et de jambes, Kitaro préfère s??enfuir que de devoir renoncer à la fréquentation du monde des morts. C??est ainsi que ces deux personnages si singuliers partent à l??aventure dans les six chapitres suivants qui nous sont proposés dans ce premier volume. On peut donc voir Kitaro combattre des créatures fantastiques venues d??occident, sauver des villages de yôkaï particulièrement néfastes. Et à chaque fois, sa victoire se retrouve accompagnée par le chant des grillons faisant "geh geh geh".

Avec la sortie de Kitaro le repoussant chez l??éditeur Cornélius, c??est une ?uvre particulièrement importante de l??histoire du manga qui arrive en francophonie. Kitaro a vu ses aventures se dérouler dans divers supports connaissant tous un certain succès. Il serait apparu tout d??abord dans des représentations de kamishibai (une sorte de spectacle de rue où des images sont montrées à des enfants en étant contées en voix off) avant de devenir un personnage de manga dès 1959 en paraissant dans le circuit des kashibonya (des librairies de prêt) dans une série portant le nom de Hakaba no Kitarô, une sorte de prototype de celle que nous pouvons lire maintenant. C??est en 1965 qu??elle connaît une diffusion plus large en étant publiée dans le magazine Weekly Shônen Magazine des éditions Kôdansha. En 1967, elle prend le nom sous laquelle on la connaît : Gegege no Kitarô. Durant les 40 années suivantes, elle est régulièrement interrompue et change plusieurs fois de magazine avant de reprendre en 2007 dans un magazine shôjo, le Comic BonBon. Mais Shigeru Mizuki, son auteur, ne la dessine plus depuis 1985 et se contente d??en écrire le scénario.


(Cliquer sur l'image pour l'avoir en plus grand)

Il est délicat de parler d??une série après seulement un volume de paru sur les douze prévus, surtout lorsque une telle réputation de chef d???uvre du manga a précédé son arrivée. Car il faut bien le dire, après le volume 1 de Kitaro le repoussant, on se demande ce qui lui vaut cette notoriété flatteuse. En effet, on peut dire que c'est bien moyen pour l'instant. Outre le premier chapitre, datant de 1966 et publié dans le magazine Garo, qui nous montre la naissance de Kitaro dans un style graphique assez différent, on a le droit à six histoires de longueur et d??intérêt variables parues entre 1965 et 1966. Le propos est assez naïf, décousu, l??auteur n??hésite pas à utiliser des raccourcis et des facilités scénaristiques qui gâchent le plaisir de lecture sans oublier que l??humour annoncé brille plutôt par sa rareté même s??il n??est pas totalement absent. Bref, on a vraiment l??impression que c??est fait pour les enfants afin de leur permettre d??avoir peur à bon compte et que ça a bien mal vieilli.

Mais il ne faut pas être trop pessimiste, car deux histoires retiennent l??attention grâce à la présence d??un second degré intéressant. Il y a tout d??abord Un aller simple vers l??enfer, excellente fable brocardant le monde moderne et citadin en mettant en exergue avec humour l??égocentrisme, l??assurance, les certitudes de certains individus, des yakuza en l??occurrence. Ensuite, il y a le long chapitre intitulé La guerre des monstres qui met aux prises des créatures fantastiques occidentales à leurs homologues japonais. On peut y voir une incitation à la résistance envers une certaine invasion culturelle venue d'Europe. Malheureusement, il y a vraiment des ficelles trop grosses pour que cette dernière histoire tienne debout. Ceci dit, il est vraiment trop tôt pour en tirer des conclusions et ayons, pour l??instant, confiance en l??éditeur lorsqu??il nous affirme qu??on est en face d??un monument de la bande dessinée japonaise.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Fuse
Mangaversien·ne


Inscrit le : 28 Nov 2006
Localisation : Paname

Message Posté le : 27/02/07 10:50    Sujet du message: Répondre en citant

Il me serait difficile d??être d??un avis contraire à Herbv. Le tome 1 des aventures de Kitaro n??est peut-être pas en effet le meilleur de la série. On sent que l??auteur cherche encore ses personnages ou la forme et la raison des aventures. Néanmoins, des divers dessins animés que j??ai pu regarder, sauf à retrouver une forme de systématisme rassurant pour les enfants (un lieu, un problème de fantôme, la réussite par Kitaro & ses amis), nous ne sommes pas très loin de la forme finale. Sur la nouvelle « La guerre des monstres », je me demande s??il s??agit de cette version qui a inspirée le film Yôkai Daisensô de Kuroda ? Bien qu??aujourd??hui kitch et vieilli, il reste bien plus intéressant, amusant et réussi que son mauvais remake réalisé (un bien grand mot pour le travail effectué) par T Miike en 2005. Le premier film de la série, Yôkai hyaku monogatari reste le meilleur et le plus drôle ^^

Amicalement,


Fuse
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Franswa
Mangaversien·ne


Inscrit le : 11 Fév 2006
Localisation : Lyon

Message Posté le : 29/01/15 22:18    Sujet du message: Répondre en citant

Y a pas d'autres retours depuis 2007? Pleure ou Très triste
Je peine à dénicher des avis sur la série dans sa globalité, c'est même rarissime d'en trouver sur des tomes au delà du tome 3. Quelqu'un les a-t-il vraiment lus?
J'ai déniché les premiers tomes en occaz et ai débuté la lecture des tout premiers chapitres. C'est vrai que c'est très naïf dans les ficelles scénaristiques utilisées mais ces petites fables sur le folklore lié au Japon et aux yokai ne sont pas déplaisantes. Je ne m??imagine pas non plus lire ca en non-stop sur 12 tomes. Mort de rire
Vous avez des avis sur la série?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
yakutake83
Mangaversien·ne


Inscrit le : 28 Mars 2006
Localisation : Saint Denis (93)

Message Posté le : 30/01/15 15:17    Sujet du message: Répondre en citant

J'avoue avoir commencé à acheter la série en occasion suite à ma lecture de "Non non Bâ" du même auteur, mais je n'ai pas pris encore le temps de me plonger dans les aventures de Kitaro.

Franswa, si tu es sur Paris, tu peux (je pense) trouver les tomes chez Aaapoum Bapoum (qui semble être l'une des rares boutiques parisienne à avoir un bon stock en Lombard).

Sur Manga-News, tu as des critiques des tomes 6 et 7 (en plus des 3 premiers)... mais ce sont de très petites critiques...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
namtrac
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Déc 2003
Localisation : The dark side of the road

Message Posté le : 02/02/15 14:29    Sujet du message: Répondre en citant

Pour l'instant je n'ai que l'édition US publiée en 2013 qui regroupe des récits parus entre 67 et 69. Faudrait que je les relise, là je n'en ai plus grand souvenir, mais en tout cas j'avais beaucoup aimé (mais bon, c'est ma came alors... Sourire). Il est certain que d'un point de vue narratif ce n'est pas exemplaire, mais l'originalité des récits, l'expressivité du trait de Mizuki et la personnalité de Kitaro font tout le sel de la série.
_________________
"Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow
But if we are wise, we know that there's always tomorrow"
------------------------------------------------------
http://www.freerice.com/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Franswa
Mangaversien·ne


Inscrit le : 11 Fév 2006
Localisation : Lyon

Message Posté le : 03/02/15 00:34    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour vos retours !
Je vais déjà entamer la lecture des tomes 2 puis 3 et je verrai par la suite.
Je suis aussi séduit par l'expressivité du dessin de Mizuki et ce fort clivage entre le character design typique de l'auteur et l'extrême réalisme des décors !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
asakura
Mangaversien·ne


Inscrit le : 15 Jan 2006

Message Posté le : 24/02/15 11:09    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai acheté le premier tome que j'ai beaucoup apprécié. Je dois me lancer dans l'achat global de la série mais faut que jme prenne par la main Mort de rire
_________________
Qu'est-ce que le bronzage à part une cuisson pas terminé ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 31/10/21 20:15    Sujet du message: Répondre en citant

J'en suis au tome 4 de la série. L'heure d'un premier bilan.

Le premier tome m'a beaucoup emballé, en posant les origines horrifiques de Kitaro, et plusieurs personnages récurrents. Surtout, l'ambiance macabre fonctionne à merveille, une parfaite pastille d'effroi très plaisante.

Malheureusement, je me suis rendu compte depuis que cette entame n'est pas représentative de ce que deviendra la série par la suite.

Comme exposé par herbv, Shigeru Mizuki est passé entre temps du réseau de librairies de prêts - donc d'un lectorat plutôt adulte - à celui des éditeurs tokyoïtes produisant des manga à destination des enfants. Même si la série continue à parler de yokai, le ton est moins lugubre, et chaque aventure se termine par la "chanson de Kitaro". Ce qui n'empêche pas le héros d'être opposé à des forces démoniaques, ni à l'auteur de développer son message à la fois humaniste et fataliste, anti-militariste et dénonçant le recul de la nature sous les assauts de l'humanité. Il s'avère toutefois difficile de craindre pour Kitaro, dans la mesure où le mangaka n'hésite pas à lui inventer de nouvelles facultés dès que celui-ci se trouve dans une situation désespérée.

Cela témoigne de problèmes de narration plus profonds. Plutôt que de trouver comme faire triompher son héros, il préfère tordre son univers dans tous les sens ; comme si son histoire n'était pas ce qui l'intéressait le plus, qu'elle n'est qu'un moyen de parler de yokais et de transmettre le message de l'auteur. Cela se traduit en particulier par une narration très dense, très verbeuse, dans laquelle il doit expliquer ce qui se passe à l'image, comment Kitaro peut se sortir de telle situation alors qu'il ne disposait jusque-là d'aucune capacité devant lui permettre de s'en sortir. L'image seule ne lui permettant pas de justifier ce qu'il raconte ou de le retranscrire de manière satisfaisante.

Ces défauts sont assez grossiers et décevants. Cela a un impact négatif sur le plaisir de lecture de Kitaro le Repoussant, même si j'aime beaucoup son univers et ses personnages.

A dire vrai, j'ai découvert la série par une série d'animation récente, reprenant les histoires narrées par Mizuki, mais sous une forme modernisée, revue et corrigée pour être aussi plus cohérente, tout en gardant les grands messages de l'auteur. Et c'est vraiment excellent. En comparaison, ce manga fait plus figure de brouillon, de prototype. C'est un peu dommage.

https://www.youtube.com/watch?v=vWTKaoi6UBE
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- ?a correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 31/10/21 22:46    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Pour ma part, j'ai abandonné au tome 8. Trop répétitif...
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation