Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[GOLGO 13]
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
michael
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 08/09/06 20:49    Sujet du message: Répondre en citant

kynoo a écrit:
Euh, si tu parles de l'image où un perso pense "God, what a sexy man", il s'agit d'une femme et pas d'un homo.

Ah... C'est autant le dessin que ton commentaire qui m'ont induit en erreur pour le coup.
En tous les cas c'est plutôt pathétique dans ce domaine là Golgo Sourire
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jbastide
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Août 2006

Message Posté le : 08/09/06 20:54    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, Saito dessine les femmes exactement comme les hommes, en changeant simplement les coupes des cheveux et en ajoutant des longs cils. Mais il n'est pas le seul: André Juillard fait exactement la même chose chez nous.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kynoo
Mangaversien·ne


Inscrit le : 16 Jan 2004

Message Posté le : 10/09/06 00:14    Sujet du message: Répondre en citant

jbastide a écrit:
ma collègue et amie Nathalie Bougon avait écrit pour le n° 24 de la revue Chronic'art (la version papier, pas le site web) un long article à mon sens quasi-définitif sur "Golgo 13", dans lequel elle émettait des hypothèses plus que convaincantes sur les véritables motivations de Golgo. Je t'encourage à te procurer ce numéro. Sinon, avec son autorisation, je me livrerai à une paraphrase de ses analyses. A moins qu'elle veuille bien nous en dire un mot?
The more the merrier Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bp
Mangaversien·ne


Inscrit le : 08 Mai 2003
Localisation : Sur la Drina

Message Posté le : 10/09/06 11:05    Sujet du message: Répondre en citant

jbastide a écrit:
il contient même une histoire où Golgo témoigne un respect touchant pour un personnage féminin (le titre m'échappe, je n'ai pas le bouquin sous la main, c'est celle où Golgo doit éliminer une concurrente)


C'est Eva, errant vers l'océan.

Très belle nouvelle, en effet, probablement la plus aboutie au niveau de la mise en cases de toute l'anthologie.

Au passage, merci à Kynoo pour ses éclaircissements passionants sur le personnage de Golgo auxquels je souscris avec enthousiasme.
_________________
ALLIANCE, n. In international politics, the union of two thieves with hands so deeply inserted in each others pockets that they cannot separately plunder a third.

Ambrose Bierce
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nathalie b
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Sept 2006

Message Posté le : 10/09/06 23:48    Sujet du message: Répondre en citant

Ca fait du bien de rencontrer des Golgophiles !!

Pour en revenir à l??éventuelle misogynie de l???uvre, je crois qu??il ne s??agit pas de cela, mais d??une simple (si l??on peut dire !) instrumentalisation narrative et érotique des personnages féminins, conformément aux règles du genre (Golgo 13 étant au départ apparenté au roman de gare, type 0SS 117 ou James Bond). Mais contrairement à ces alter ego cités ici (façon de parler, car personne ne lui arrive à la cheville?), Golgo croise effectivement des consoeurs, des tueuses donc, ou d??autres personnages féminins « forts » (par exemple, on n??en a pas encore parlé ici, la romancière anglaise ou américaine, je n??ai pas le bouquin sous la main, qui veut écrire son autobiographie, et qu??il finit par? éliminer bien sûr !). Selon moi, la misogynie consiste davantage à présenter les femmes comme des êtres faibles, ultrasensibles, « hystériques » (mot affreux venu d??utérus, ça veut tout dire), inconstantes, etc? bref affublées de traits dits « féminins » (tout comme l??homophobie ou le racisme, consiste avant tout à stigmatiser ce qu??on estime « naturel » chez telle ou telle « catégorie » de personne). Bref, je crois que Saito joue plutôt avec les impératifs du genre (présence indispensable d??un bout de fesse de temps en temps) et n??hésite pas à créer de vrais personnages féminins quand l??intrigue le justifie.

Sinon, ce que je trouve vraiment fort dans Golgo, c??est non seulement sa capacité à coller à l??histoire ou l??actualité en portant une vision culottée sur le monde qui nous entoure (ainsi Saito n??hésite pas à parler des atrocités commises pendant la Seconde Guerre Mondiale par l??armée japonaise en Chine, sujet plutôt tabou en son pays), mais aussi le côté désabusé du personnage, qui assume, seul, les bassesses de l??Humanité. En quelque sorte, Golgo « régule » la marche du monde, en acceptant de faire le sale boulot, tuant ici un industriel, là un homme politique? C??est ce côté-là, en plus de son côté « pro » jusqu??au-boutiste, qui me fascine. L??homme qui, lui, regarde les choses en face, ne se voile pas la face, met les mains dans la m?, palliant ainsi la lâcheté, la faiblesse des autres. Ce qui donne un ton détaché, désabusé, à l???uvre entière. La découverte de Golgo a été pour moi un vrai choc, autant dans le personnage que pour l??audace globale dont fait preuve Saito dans cette ?uvre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kynoo
Mangaversien·ne


Inscrit le : 16 Jan 2004

Message Posté le : 11/09/06 00:43    Sujet du message: Répondre en citant

nathalie b a écrit:
Ca fait du bien de rencontrer des Golgophiles !!
Absolument !

nathalie b a écrit:
(Golgo 13 étant au départ apparenté au roman de gare, type 0SS 117 ou James Bond).
Mais il s'est admirablement détaché de ce "moule" par sa mise en place minutieuse (et pas toujours évidente à suivre) du contexte dans lequel il intervient.

nathalie b a écrit:
Golgo croise effectivement des consoeurs, des tueuses donc, ou d??autres personnages féminins « forts » (par exemple, on n??en a pas encore parlé ici, la romancière anglaise ou américaine, je n??ai pas le bouquin sous la main, qui veut écrire son autobiographie, et qu??il finit par? éliminer bien sûr !).
Madge Penrothe ? Elle est anglaise. Et tant qu'on est au rayons des obnubilés, le journaliste Mandy Washington se pose là.
Pour en revenir à Eva, elle est la seule à lui avoir fait perdre contenance : en effet, lorsqu'il découvre que son commanditaire veut qu'il se charge de l'éliminer, son visage d'ordinaire impassible trahit une émotion puisqu'il ouvre la bouche sous la surprise (je sais, ça a l'air ridicule, mais on parle d'un homme qui n'a pas souri en 40 ans).
En fait, je me rends compte que j'avais gardé un souvenir faussé de cette histoire dû aux élucubrations de Koûhei Tsuka qui, dans l'anthologie, nous propose sa lecture du personnage d'Eva.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nathalie b
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Sept 2006

Message Posté le : 11/09/06 09:50    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, le personnage d??Eva est vraiment très bien? je trouve très émouvante cette page muette où elle apparaît heureuse, jouant avec des enfants, lourde de sens, car on la devine qui imagine la vie ?? normale ?? qu??elle pourrait encore avoir, du moins le pense-t-elle? C??est ça aussi qui est génial dans Golgo, c??est que comme tu le dis, le lecteur devient attentif à la moindre nuance, au moindre changement d??expression? Dans le même genre, j??aime beaucoup le militaire rebelle du récit qui se déroule à Okinawa ; sans presque un mot on devine ce qu??il ressent, et ce qu??il va faire lorsqu??il comprend qu??il a été trahi. Cette absence d??outrance donne davantage de profondeur aux sentiments et à la psychologie (ils sont davantage « intériorisés ») que toutes les déclarations du monde. Alors que pourtant le dessin des personnages de Golgo n??est vraiment pas génial.
Ah oui, autre chose que j??adore : les bulles avec points de suspension qui émaillent les cases où Golgo est présent ! ça finit par produire un effet comique, surtout quand il est face à des personnages qui jactent pendant des pages?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 11/09/06 13:24    Sujet du message: Répondre en citant

Le sens des points de suspension dans Golgo 13... Mort de rire
On les trouve aussi dans d'autres mangas : mais, en général, on en devine le sens grâce à la tête que fait le personnage (il a peur, il est étonné...) ou grâce aux sentiments qu'il exprime d'habitude dans le même contexte.
Avec notre ami Golgo, c'est impossible : il tire à chaque fois une tronche inexpressive au possible et, vu qu'il ne laisse jamais transparaître ses sentiments, il est très dur de deviner ce qu'il pense.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jbastide
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Août 2006

Message Posté le : 11/09/06 18:18    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens, nous n'avons pas évoqué ici le fait que "Golgo 13" est en réalité l'une des premières séries de BD japonaise traduite en français. Le début de l'une des histoires publiée dans le "Reader's choice" de Glénat figurait en effet déjà au sommaire du premier numéro de la légendaire revue "le Cri qui tue", lancée par Motoichi "Atoss" Takemoto et Rolf Kesselring en 1979. Je vous laisse deviner laquelle à partir de cette image:

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
XaV
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Mai 2006
Localisation : Paris

Message Posté le : 12/09/06 18:50    Sujet du message: Répondre en citant

jbastide a écrit:
il contient même une histoire où Golgo témoigne un respect touchant pour un personnage féminin (le titre m'échappe, je n'ai pas le bouquin sous la main, c'est celle où Golgo doit éliminer une concurrente)


Tiens, c'est marrant, en lisant ça, je pense aussitôt à Sherlock Holmes et Irene Adler. Enfin, je dis ça comme ça, hein, juste en passant.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
jbastide
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Août 2006

Message Posté le : 13/09/06 12:58    Sujet du message: Répondre en citant

J'avoue que je connais pas le personnage d'Irène Adler. Dans quelle nouvelle apparaît-elle?

Ceci dit, si Sherlock Holmes et Golgo 13 n'ont pas grand chose en commun à première vue, si ce n'est leur infaillibilité quasi-surnaturelle, je trouve la comparaison tout à fait pertinente à un niveau plus global: tous deux sont en effet des grandes figures de la littérature populaire, ayant transcendé les oeuvres qui leur ont donné naissance pour accéder au rang de mythes littéraires. Enfin, c'est comme ça que je vois les choses...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 13/09/06 13:06    Sujet du message: Répondre en citant

Scherlock restant quand même (et de très loin) beaucoup plus connu que Golgo 13.
Pour Irène Adler, la nouvelle est : Un scandale en Bohême.
http://www.sherlock-holmes.org/canon/aven/scan.htm
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kynoo
Mangaversien·ne


Inscrit le : 16 Jan 2004

Message Posté le : 13/09/06 13:31    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai reçu aujourd'hui les numéros vintage de Golgo que j'ai pu trouver en vente sur le ouèbe.
Plusieurs constatations sautent aux yeux : la qualité des scans est hallucinante (entendez "déplorable"), en fait on dirait tout bonnement des photocopies agrandies. Point de vue format, je m'attendais à un tankôbon, et en fait non, c'est un comic book de 48 pages (170x255 mm)

Et si ça intéresse quelqu'un ici, je me propose de scanner The Impossible Hit et de le mettre à disposition.

L'internationale Golgophile est en marche Mort de rire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
XaV
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Mai 2006
Localisation : Paris

Message Posté le : 13/09/06 17:54    Sujet du message: Répondre en citant

jbastide a écrit:
J'avoue que je connais pas le personnage d'Irène Adler. Dans quelle nouvelle apparaît-elle?


Irene Adler est "La Femme", la seule à avoir réussi à battre l'homme de Baker Street, dans la nouvelle que Cyril a mentionné, à savoir "Un scandale en Bohême".
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
jbastide
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Août 2006

Message Posté le : 14/09/06 01:18    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Scherlock restant quand même (et de très loin) beaucoup plus connu que Golgo 13.


Tout dépend dans quel espace-temps on se place. Sherlock Holmes a été créé en 1887, soit 82 ans avant Golgo. Qui nous dit qu'au siècle prochain, Golgo ne sera pas un personnage connu, étudié et parodié partout dans le monde? Par ailleurs, peut-être est-il tout aussi connu, voire plus, dans le monde asiatique que Sherlock Holmes?

Ce que je voulais surtout dire, c'est que Golgo fait partie de cette élite de personnages qui continuent de vivre au-delà des pages (pour paraphraser Wimbledon Green), comme Tarzan, Conan, Superman ou Astérix, accédant au statut d'icône moderne, au sens premier du terme, à savoir la représentation graphique d'une idée.

Citation:
Et si ça intéresse quelqu'un ici, je me propose de scanner The Impossible Hit et de le mettre à disposition.


C'est extrêmement tentant, mais cela n'est peut-être pas très correct vis-à-vis des ayant-droit...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 2 sur 4

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation