Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Quelques chiffres...
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 23, 24, 25  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Tepes
Mangaversien·ne


Inscrit le : 27 Fév 2014

Message Posté le : 24/06/21 10:46    Sujet du message: Répondre en citant

Pour le meilleur démarrage que prévu, ça concerne Ao Ashi. Pour Chiruran, on ne sait pas encore (si je ne me trompe pas). Maintenant, il disait que pour Chiruran, il vise des chiffres plus bas.

Pour Tomie, il disait que la demande des libraires est forte, c'est pour ça qu'il lance une réimpression afin d'être prêt pour les réassorts après la sortie (pas comme D-T...).

En tout cas, je crois que c'est ce soir, l'émission de Mangetsu sur Twitch, on aura sûrement quelques infos et une nouvelle annonce.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
asakura
Mangaversien·ne


Inscrit le : 15 Jan 2006

Message Posté le : 27/06/21 20:51    Sujet du message: Répondre en citant

EdenA a écrit:
Comment Tomie pourrait être en rupture ? Il sort le 7 juillet. Je pensais plutôt aux premiers chiffres de leurs longues séries, Ao Ashi et Shiruran.

En tout cas, tant mieux (même si j'avoue être un peu surpris) si sur ces séries, les chiffres sont positifs, vu que ce sont des oeuvres au long cours.

Lors des précédents lives Sullivan ROUAUD indiquait que pour soutenir la sortie de Tomie il invitait fortement à procéder à des précommandes et non attendre la sortie.
Si le mouvement a suivi ça explique qu??il ait déjà l??info de la rupture.
_________________
Qu'est-ce que le bronzage à part une cuisson pas terminé ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 06/09/21 14:51    Sujet du message: Répondre en citant

Thread de XaV à lire sur twitter à propos du classement des séries dans les différentes catégories en france et de l'écroulement du shôjô sur notre marché :
https://twitter.com/xguilbert/status/1434808832111386627

Secteur shôjô en recul progressif, avec une production 2020 quasiment divisée par deux par rapport à 2012 (450 sorties annuelles en 2012, 250 en 2020).
Plusieurs acteurs semblent avoir un rôle prépondérant dans ce recul: Delcourt-Soleil en premier lieu, mais aussi Kaze, Panini et Glénat dans une moindre mesure.
Delcourt-Soleil est clairement positionné sur le segment shôjo, avec près d'un tiers (31%) des sorties sur 2010-2020. sur 2010-2015, on est autour de 130 sorties annuelles, passant à 90 sur 2016-2019 et tombant à 53 pour 2020. Pour Kaze, Panini et Glénat (qui représentent ensemble environ 20% des sorties), on observe une évolution comparable, avec un ralentissement marqué autour de 2015, et un sérieux coup de frein en 2020. La production cumulée du trio passe ainsi de 90 titres annuels sur 2010-2015, pour arriver à à peine 28 en 2020. si on rajoute Delcourt-Soleil, on passe de 220 sorties annuelles sur 2010-2015 à 81 en 2020, soit -63% (!)

Vente annuelle en volume :
1.6 M d'exemplaires en 2010
400.000 exemplaires en 2020
Soit des ventes divisées par 4 !
Le shôjô est en recul alors que le shônen et le seinen sont en croissance.

On note un plafond de verre autour de 5000 exemplaires pour les nouveautés, que peu de séries dépassent, les "cartons" se situant autour de 10 000-12 000 exemplaires vendus au 31 décembre de l'année de lancement.

Très intéressant d'avoir cette analyse sur le marché français car on ne s'en rend par forcément compte en librairie.
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong


Dernière édition : melvin le 06/09/21 21:04; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 06/09/21 19:05    Sujet du message: Répondre en citant

Les rayonnages en magasin sont quand même beaucoup plus petits que pour les shônens et seinens.
Ceci dit, beau boulot de Xav (again) pour reclasser les titres dans leurs catégories éditoriales respectives. Reprendre les classifications des éditeurs aurait faussé l'analyse - même si, au final, les "mauvais classements" se confondent.

Pour ma part, les shojos que j'ai en cours sont essentiellement chez Kana (So charming, Shirayuki, Otaku Otaku, Un petit ami trop parfait, Banale à tout prix), un peu chez Glénat (100 jours avant ta mort, Hana nochi hare) et Pika (Sailor Moon, Card captor Sakura, Chihahyafuru) + un titre pour Delcourt (le pacte des yokaï), Kurokawa (Dans l'ombre de Creamy) et Naban (Terra e). Bizarrement, rien chez Akata, même si je prendrai le Moto Hagio quand il sortira : si j'en ai pris quelques-uns (Perfect world, Running, des one shot), les essais que j'ai faits ne m'ont pas enthousiasmé.

Il y a peut-être un manque de communication sur les titres, ainsi qu'une mauvaise image de ces éditeurs. Un contre-exemple est 100 jours avant ta mort, que j'ai découvert grâce au Glénat news et que je n'aurais pas fait autrement. Probablement aussi, de façon générale, des garçons qui ont honte de lire des titres pour filles alors que l'inverse n'est pas vrai, comme le souligne Gemini dans un billet de son blog. Au final, j'ai assez peu de nouveautés dans les shojos que j'achète, pas mal de titres étant achetés parce que j'avais pris d'autres titres de l'auteur (Sakura, Hana nochi hare) ou par nostalgie (Sailor Moon, Creamy).
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.


Dernière édition : Cyril le 06/09/21 19:50; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 06/09/21 19:48    Sujet du message: Répondre en citant

(Destination Terra est un shônen)
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 06/09/21 19:51    Sujet du message: Répondre en citant

Ben voilà, ça fait déjà un de moins. Mort de rire

Tiens, je me demande si les yaoï sont classés parmi les shojos ou à part, et quel est leur poids en terme de ventes.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 06/09/21 21:03    Sujet du message: Répondre en citant

La différence semble énorme en 10 ans mais en fait, à mon avis, on peut pondérer cela par le fait qu'au moins 2-3 séries shôjô devaient avoir de très bonnes ventes à l'époque. Je pense à des titres comme Nana ou Fruit Basket (portées par un anime ?), qui devaient être à plus de 50 000 exemplaires vendus. C'est ça, ce qui manque aujourd'hui au shôjô, de nouvelles références pour le grand public, on le voit dans les chiffres de XaV : le top vente c'est "seulement" 12 000 exemplaires, pas assez pour rassurer les éditeurs.
Je me demande comment Akata s'en sort en 2020, vu qu'ils sont un peu l'incarnation de cette catégorie sur le marché français. La seule bonne nouvelle c'est que Soleil a réduit ses publications de shôjô bas de gamme avec des "vampire", "love", "girl" ou "maid" dans le titre !
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 06/09/21 22:59    Sujet du message: Répondre en citant

Le dernier tome de Fruits Basket (dans son édition simple) date de 2007. 2008 pour Parmi Eux (hors tomes bonus) et 2009 pour Nana. Tout cela, donc, avant la décennie prise en considération par XaV. Par contre, Switch Girl (2009 - 2014) est en plein dedans. Dernier grand succès shôjo manga de Delcourt / Tonkam ?
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
samizo kouhei
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Juil 2004

Message Posté le : 07/09/21 11:00    Sujet du message: Répondre en citant

C'est vrai que contrairement au shonen ou au seinen, il n'y a aucun blockbuster shojo actuel. Fruits Basket ou Nana l'étaient à leur époque, mais FB s'est fini, même si le titre a encore une actualité, et Nana tombe peu à peu dans l'oubli pour un nouveau lectorat depuis son hiatus (voire fin abrupte)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
EdenA
Mangaversien·ne


Inscrit le : 07 Nov 2007

Message Posté le : 07/09/21 11:14    Sujet du message: Répondre en citant

Cyril a écrit:
Probablement aussi, de façon générale, des garçons qui ont honte de lire des titres pour filles alors que l'inverse n'est pas vrai, comme le souligne Gemini dans un billet de son blog.


Alors, c'est moche à dire mais si je n'ai aucun problème à lire du shojo, il est très rare que ce qui soit proposé en France m'intéresse. Je ne compte plus les shojos achetés (après lecture d'avis enthousiastes) et revendus alors que globalement, c'est moins le cas sur mes shonens et seinens (même si j'en revends régulièrement également). Il y a sûrement un problème de cible et de type de shojo proposé car finalement, les seuls que je garde sont les shojos d'aventure type 7 Seeds, Immortal Rain etc. Une espèce malheureusement en voie de disparition... Triste


Dernière édition : EdenA le 07/09/21 12:43; Edité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 07/09/21 12:35    Sujet du message: Répondre en citant

Je reste toujours étonné des chiffres qui disent qu'il y a autant de shojo hors classification shojo O_o
Mais comme dit plus haut je ne me trouve pas du tout dans les shojo actuel prépubère, classique elle est où l'époque de mars, Please save my earth, Angel sanctuary, nana, le sablier etc.
Pour moi le shojo actuel c'est de la merde dans 99%
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
XaV
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Mai 2006
Localisation : Paris

Message Posté le : 07/09/21 13:44    Sujet du message: Répondre en citant

shun a écrit:
Je reste toujours étonné des chiffres qui disent qu'il y a autant de shojo hors classification shojo O_o

En moyenne, il y a en gros un shôjo sur 10 qui est classé ailleurs, et un shôjo sur 10 qui n'est pas techniquement du shôjo.
Cependant, il est super important de garder en tête que la classification française est très binaire dans son opposition jeunesse (shônen-shôjo) et adulte (seinen), ce qui est moins présent du côté du Japon. Il y a donc des titres qui se retrouvent classés en seinen simplement parce que l'on considère qu'ils abordent des thématiques plutôt adultes. C'est cet aspect-là qui me fait fortement douter d'une volonté patente d'invisibilisation du genre, d'autant plus quand on considère que le potentiel de ventes d'un seinen n'est pas particulièrement plus important qu'un shôjo.

Je me trompe peut-être, mais j'ai le sentiment que le lectorat français s'est développé à l'origine sans vraiment faire attention à ce genre de clivage -- Sailor Moon ou Card Captor Sakura ont bénéficié des diffusions de dessins animés, et ont connu un succès qui dépassait le seul lectorat féminin.
Aujourd'hui, on a une demande qui est d'être plus affirmé dans ce clivage (demande que l'on retrouve aussi entre manga et bande dessinée franco-belge par ailleurs: la communauté manga se construit aussi beaucoup sur une dynamique d'opposition, ce qui est la caractéristiques de pratiques générationnelles qui se développent dans l'adolescence). On se retrouve donc avec cette revendication un rien paradoxale, qui voudrait que ce n'est qu'en affichant la spécificité du genre (très ciblé sur un lectorat précis) qu'on en développerait l'universalité (capable de séduire bien plus de lecteurs).

Je tiens à souligner que je n'ai aucune bille dans l'histoire: je suis plutôt dans la position de l'observateur global, et j'essaie plutôt de comprendre les dynamiques qui régissent tout cela.


Dernière édition : XaV le 07/09/21 14:42; Edité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 07/09/21 14:20    Sujet du message: Répondre en citant

Pour moi, le fait que la frontière entre shôjô et josei soit aussi floue (voir inexistante si on considère que le josei n'existe pas) joue aussi en sa défaveur. Il est compliqué de reconnaître les titres s'adressant à un public plus mature en librairie, sauf si on connaît très bien les magazines japonais. Par exemple, Nodame Cantabile sera dans le même rayon que des romances au collège ou lycée. Deviner à la couverture que le contenu concerne des personnages adultes, c'est loin d'être une évidence.

Entre Nodame et Aozora Yell, avec une fille qui joue de la trompette sur la couv', à quelle catégorie d'âge, on souhaite s'adresser en premier ? Le même public ou pas ? Même moi je m'y perds, alors que je connais un minimum l'univers du shôjô.
Au moins avec le shônen et le seinen, si on laisse de côté les inévitables cas à la frontière, on a 2 cibles éditoriales logiques puisque l'on sépare en fonction de l'âge des lecteurs. On va plus facilement pouvoir fouiller en librairie à la recherche d'une histoire en adéquation avec nos goûts en allant vers le bon présentoir.
Et encore, tout ça sans parler du Yaoi, du Yuri, encore des sous catégories difficiles à cerner. Est-ce du shôjô ? Est-ce toujours pour un public plus mature, à cause - parfois - du sexe explicite ?
Le shôjô est un espèce de fourre-tout, difficile à comprendre. Et distinguer les mangas en fonction de leur thème : romance, fantasy, cuisine, etc, cela n'aide pas à savoir l'âge du lectorat ciblé.

Sinon est-il possible d'avoir un top 20 des ventes shôjô ?
L'Attaque des Titans - Birth of Livai, Banana Fish, Tomié
Je ne sais pas trop ce qui fonctionne en fait par rapport au shônen où les hits sont connus.
Peut-être que le fond marche aussi : Orange, Perfect World, Daisy lycéennes à Fukushima...
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ric
Mangaversien·ne


Inscrit le : 23 Août 2005

Message Posté le : 07/09/21 19:30    Sujet du message: Répondre en citant

Parmi les titres facilement identifiable en tant que shojo : Nana, Fruits basket, Orange, Chocola et Vanilla, Kilari, Switch girl.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 07/09/21 23:14    Sujet du message: Répondre en citant

XaV a écrit:
Sailor Moon ou Card Captor Sakura ont bénéficié des diffusions de dessins animés, et ont connu un succès qui dépassait le seul lectorat féminin.

Oui, ces séries étaient fédératrices malgré le fait d'avoir été pensées pour un public féminin. Jeanne et Serge, aussi, même si son adaptation incorporait des éléments plus typiques du shônen manga - importance des tournois, scènes de nudité entre adolescentes - absentes du manga d'origine. Et Lady Oscar dans une moindre mesure. Par opposition à une série comme Candy Candy pour qui le qualificatif "truc de fille" sonnait comme une évidence.
Paradoxalement, ce qui confirmait le statut d???uvre destinée au public féminin de Sailor Moon, c'était les produits dérivés. Lors de la diffusion du Club Do, nous avions des publicités pour des poupées Sailor Moon, et cela ne sonne pas très masculin. Donc même si nous pouvions avoir un doute, même si les héroïnes étaient badass (et dénudées durant leurs transformations), nous savions pour qui la série était pensée. Ce que le manga, avec son style graphique bien plus typé, est venu confirmer.
Disons que, à minima, cela a permis à une génération d'hommes de suivre des séries sans personnages masculins dans lesquels se reconnaître, et peut-être de s'y habituer.

Ceci dit, je reste d'accord avec cette analyse. J'estime que dans les années 1990 / début 2000, les shôjo manga étaient perçus avant tout comme des manga, et non comme des ?uvres destinées au public féminin. Il suffit de prendre le catalogue Tonkam de l'époque : le mot "shôjo" apparaissait sur plusieurs titres, mais à quelques exceptions près (comme Ima Doki), rien dans la charte graphique de l'éditeur ne les associait spécifiquement au public féminin. Puis Glénat a décidé de mettre un code couleur rose bonbon sur ses shôjo manga, de même que Kana (mais de manière plus discrète).
Mon premier shôjo manga fût justement un Glénat, et j'ai eu l'impression d'acheter une Barbie dans le rayon fille d'un magasin de jouets Mort de rire
Aujourd'hui, un shôjo manga est avant tout perçu de par son public cible (féminin) avec tous les clichés couramment associés aux ?uvres destinées à ce public dans son ensemble. Ou tout simplement associé à un genre en particulier : la romance (étant entendu que toutes les filles en lisent et ne lisent que ça).
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 23, 24, 25  Suivante
Page 24 sur 25

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation