Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Life, la vie d'adulte en Big Kana
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 13/02/21 10:03    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Cyril a écrit:
Merci pour les avis sur Love flagrance. Le thème ne m'intéressait déjà pas spécialement et le traitement des personnages me confirme du'il vaut mieux éviter ce manga.

J'ai fini First job new life et je rejoins globalement l'avis de Gemini : sans être exceptionnel, c'était un manga plaisant et original sur un milieu professionnel bien particulier ; en revanche, mon avis est différent sur le dernier volume, avec une romance que je trouve un peu trop présente (alors que sa place était bien équilibrée avec les aspects professionnels dans les précédents) mais sinon, c'était agréable à lire. Je serais preneur des autres mangas de l'auteur.

Tout à fait d'accord pour First Job New Life 4 : ce n'est que de la romance sans intérêt... Cela reste plaisant à lire mais ça plombe l'intérêt général de la série.

Sinon, oui, il faut fuir Love Flagrance. J'essayerai de lire le tome 2 quand même, mais...
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
mangachat
Mangaversien·ne


Inscrit le : 21 Jan 2009

Message Posté le : 13/02/21 12:03    Sujet du message: Répondre en citant

Le premier volume de Love Fragance est problématique, car tout y va trop vite. Si je ne m'abuse, ce n'était pas prévu pour être une série à la base.

Pour ma part, j'en suis au volume 5 de l'édition américaine et je trouve que c'est une série assez charmante. L'héroïne s'affirme, le héros prend conscience de certains problèmes chez lui...

Bon, après les goûts, les couleurs... et les odeurs, c'est très personnel ! Clin d'oeil
_________________
Le questionnaire du Mangachat pour trouver des mangas
Mangaconseil liste tous les mangas, manhwas et manhuas parus/à paraître en France et aux Etats-Unis
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 23/02/21 22:35    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Décidément, j'ai un peu de mal avec les mangas actuellement. Rien ne trouve grâce à mes yeux...



Voici avec un peu d'avance ma bullechronique sur Cigarette and Cherry :

Kohai a réussi à avouer ses sentiments à sa senpai, Cigarette. Celle-ci ne l'a pas rejeté en le ridiculisant, même si elle n'a pas semblé vouloir faire le moindre pas supplémentaire sa direction. Blondinette n'est pas franchement heureuse de la tournure que prend cette relation, surtout que leur patron à tous les trois a décidé de donner un coup de pouce vers la conclusion logique de cette relation qui stagne quelque peu : en invitant toute l'équipe dans une auberge traditionnelle, il manigance afin que ça couche ! Son stratagème va-t-il réussir ? Rien n'est moins sûr avec un Kohai encore bien jeune et qui ne sait absolument pas s'y prendre avec les femmes.

Qu'il est loin, l'humour des deux premiers tomes. Le présent opus n'est pas franchement intéressant en délayant sur cent cinquante pages les atermoiements et les questions existentielles de Kohai et de Cigarette, sans nous éviter les clichés de l'auberge traditionnel et de l'onsen. Bref, on s'ennuie fort et nul doute que Daishirô Kawakami, l'auteur, s'en soit aperçu, vraisemblablement aidé par son tantosha (son éditeur). Et que fait-on quand une série s??essouffle ? On fait intervenir un nouveau personnage, pardi ! C'est d'ailleurs ce que nous annonce les pages de fin de volume. Espérons que ça soit efficace.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Corti
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 24/02/21 14:55    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Décidément, j'ai un peu de mal avec les mangas actuellement. Rien ne trouve grâce à mes yeux...


Ah mais non, c'est ton état normal ça. C'est quand il y en a qui te plaîsent que c'est anormal Moqueur
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 07/03/21 12:51    Sujet du message: Répondre en citant

Chacun ses goûts T2 : Dans la famille Life, je demande la série dont personne n'a rien à faire (en tout cas ici).

Sous couvert de la préparation de bentos - même si cela reste important et que des recettes sont proposées entre les chapitres - nous continuons à découvrir le quotidien de Haru, l'otaku asociale, et de son colocataire Ao. Machita évite de nous balancer des révélations à la figure sur ce-dernier, et préfère au contraire nous les distiller par petites touches, à travers ses souvenirs ou ses réactions face à la relation entre Haru et sa mère, laquelle fait irruption dans leur quotidien. La mère est un personnage énergique et bienveillant, autant dire que sa présence fait beaucoup de bien à Haru et surtout Ao.

Les protagonistes constituent le point fort de ce manga, Machita sait nous proposer des personnalités légèrement en décalage par rapport à la société qui les entoure, attachantes et - jusqu'ici - bienveillantes. Il me tarde de voir tout ce petit monde s'enrichir et évoluer.


_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 22/03/21 14:05    Sujet du message: Répondre en citant

& T1 : Kaoru, secrétaire médicale dans un hôpital, cherche un local pour installer son activité secondaire : un salon de manucure pour les femmes finissant tard le soir. Elle retrouve un ancien camarade de fac, dont l'entreprise dispose d'un rez-de-chaussé laissé vacant.

Retour de Mari Okazaki, encore un titre du Feel Young (voir mon avis sur Nos meilleures vies). Donc immanquable.

Après ce premier tome, je ne sais pas encore quoi en penser. J'apprécie l'héroïne dans son indépendance, et dans le portrait que l'autrice nous en fait, qualifiée de prude ou d'ingrate par les hommes qu'elle croise car peu intéressée par les relations amoureuses (comprenez "relations physiques") et donc inaccessible. Toutefois, les raisons derrière sa décision de prendre une deuxième activité restent encore floues ; besoin d'argent ("travailler plus pour gagner plus" comme disait le poète) ou envie de reconversion et d'évasion d'un quotidien qui ne la satisfait plus ? Nous le découvrirons par la suite. Dans l'immédiat, l'autrice ne questionne pas cette double journée, ou son impact sur son temps libre, comme si tout cela était naturel.

Nous enchaînons les scènes à l'hôpital - où elle est peu considérée, de par son statut - et dans sa seconde activité, qu'elle parait un peu aborder en dilettante.
Mari Okazaki donne à chaque endroit, à chaque métier, une potentielle liaison amoureuse : l'ancien copain de fac, donc, mais aussi un médecin iconoclaste, limite dépressif. Ce-dernier est l'occasion d'aborder des sujets délicats, comme la conscience d'un médecin confronté à des patients qui finiront lourdement handicapés si jamais ils devaient s'en sortir. A se demander ce que l'autrice va pouvoir nous raconter à travers lui. Mais c'est aussi avec lui que l'héroïne parait s'engager dans une relation destructrice.

Autant dire qu'à ce stade, tout reste à raconter. Je lirai la suite, mais je ressors de cette entame bien circonspect.


_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 01/04/21 01:16    Sujet du message: Répondre en citant

Gemini_ a écrit:
Donc immanquable.

Citation:
je ressors de cette entame bien circonspect.

Logique ! Clin d'oeil Donc pas si immanquable que ça ^^;;;;

Je me moque gentiment, mais je partage globalement ton avis sur ce premier opus. Ravi toutefois de retrouver Mari Okazaki, je ferai la série en entier sauf sabotage du scénario.

Cigarette & Cherry T4 : Pas grand chose à rajouter de plus que pour les tomes précédents. L'histoire avance, lentement, mais elle avance. Et la qualité se maintient toujours. Nous ne sommes qu'au premier tiers de la série, mais si l'auteur poursuit sur sa lancée, ce titre se placera dans ma mangathèque idéal. (Alors que, là aussi, j'y suis allé à reculons.)
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 13/05/21 05:07    Sujet du message: Répondre en citant

Chacun ses goûts 2 : un très bon tome qui, au-delà des bentos, permet surtout d'approfondir les personnages et d'en amener de nouveaux, plus ou moins intéressants.

Si je ne suis pas fan du probable futur petit ami amené dans la première partie (mais les réactions de Haru quand on lui pique son banc sont amusantes), le dynamisme et les caprices de Rio dans la troisième partie sont très drôles et la petite fille est très choupi. Je comprends qu'Ao craque.

Ceci dit, le coeur du volume, c'est l'apparition de la mère de Haru. Elle est intéressante et attachante, par elle-même mais aussi par ce qu'elle révèle sur Haru et sur Ao. J'ai quand même halluciné quand celui-ci demande à Haru non seulement d'informer sa mère de leur colocation (ce qui se comprend), mais aussi de lui demander sa permission - Haru a quand même 27 ans... C'est l'occasion de mieux comprendre Ao et ses fêlures, via notamment quelques pensées sur des choses que lui a dites sa propre mère et qui semblent la montrer comme quelqu'un d'égocentrique et d'intolérante.
Tout le contraire de la mère de Haru, qui s'incruste certes un peu mais laisse sa fille libre d'être elle-même et de faire ce qu'elle veut (comme le dit cette dernière : "Tant que je reste en vie, j'ai le droit de faire ce que je veux.") et montre beaucoup d'affection et de compréhension pour sa fille, comme d'ailleurs pour Ao qui a tendance à déprécier ses propres choix et est touché par la bienveillance de la mère de Haru. Le tout donne en tout cas une lecture très agréable.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 23/12/21 08:50    Sujet du message: Répondre en citant



Michi et Niina sont 2 collègues de travail, tous deux mariés et amoureux de leurs conjoints respectifs mais qui ont un problème avec celui ou celle-ci : pour des raisons différentes et bien qu'il y ait par ailleurs une bonne entente dans le couple, ils n'ont plus de relations sexuelles depuis un long moment. Cela va les amener à sympathiser.

J'ai beaucoup aimé ces 5 premiers volumes, notamment pour les développements autour des personnages. Si certains (notamment les deux conjoints) peuvent parfois apparaître antipathiques et donner l'impression de ne faire aucun effort et, surtout pour Yô-chan, de rejeter systématiquement la faute sur l'autre, Haru Haruno prend bien soin de tous les développer, d'expliquer leurs motivations et leurs comportements en montrant leurs points de vue. De ce fait, rien n'est tout noir ni tout blanc et on comprend bien, en tant que lecteur, pourquoi chacun agit de la façon dont il le fait. Cela vaut pour les personnages principaux comme secondaires d'ailleurs et, malgré des débuts parfois difficiles, aucun ne se révèle complètement antipathique.

Le seul défaut que je trouverais concerne le fait que, surtout pour Makoto Niina, l'auteur ne se tient pas vraiment à son postulat de départ
Citation:
en créant assez rapidement une tension amoureuse et amicale entre les deux époux délaissés, ce qui amène d'ailleurs le manga à mettre fréquemment Niina de côté. Je trouve que le manga aurait été plus intéressant si l'auteur avait conservé son idée de deux amis simplement confidents avec des problèmes similaires.


Ca reste en tout cas très agréable, avec des personnages variés et des évolutions intéressantes, sans que l'intrigue ne semble cousue de fils blancs.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 08/01/22 19:35    Sujet du message: Répondre en citant

New Love, New Life T1 : A peine ses études terminées, Momoko rejoint un studio de graphisme spécialisé dans les pachinkos. Elle qui rêve de devenir illustratrice, elle se retrouve à travailler à des heures impossibles avec des collègues chelou. Une seule solution : la démission !

Kana a apposé un sticker sur la couverture, indiquant que la série raconte les événements se déroulant avant First Job, New Life. Une approche à double-tranchant, car New Love, New Life peut s'apprécier sans connaître l'autre série (et inversement). Et pour cause : New Love, New Life a été écrit en premier ; First Job, New Life fait suite à la série, même si l'ordre de publication en France ne reflète pas celui au Japon. L'éditrice avait expliqué ce choix de publier d'abord la séquelle, car celle-ci s'intéressait plus au monde du travail qu'à la romance, et correspondait donc plus à la couleur que Kana souhaitait donner à sa toute jeune collection Life.

Vous pouvez donc commencer New Love, New Life sans crainte. D'autant qu'il s'agit d'une série courte de trois tomes, et que son héroïne possède à mon sens un capital sympathie plus important que la petite boule de complexes qui rejoindra plus tard le même studio. Momoko est en couple, elle a des rêves et des aspirations, mais elle n'en reste pas moins aussi bizarre que ses nouveaux collègues. L'autrice décrit un environnement de travail toxique, sans pour autant le considérer comme normal - même si ses personnages finissent tous par s'y faire. C'est assez étonnant de découvrir Momoko, graphiste installée et sérieuse dans la suite, dans le rôle de la petite nouvelle, qui va faire aussi des erreurs de petite nouvelle, mais aussi hésiter à présenter sa démission.

Ce microcosme s'avère attachant, avec ses personnalités atypiques et ses grands moments de convivialité. Même si, à travers les aventures sentimentales de Momoko, nous aurons aussi droit à d'autres environnements. Pour l'instant, j'accroche plus qu'à First Job, New Life, grâce à son héroïne et sa vie amoureuse - agréables et rafraîchissantes - mais aussi car nous avons droit à l'introduction à cet univers qui pouvait manquer dans sa suite.

Yôko Nemu m'impressionne par son sens de la composition et ses illustrations. Celles en couverture (moins moches que celles retouchées par Kana pour son autre série) ou en ouverture de chaque chapitre sont magnifiques, et je me demande si l'autrice ne se projette pas dans Momoko, qui rêve de devenir illustratrice.
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 14/01/22 09:39    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Tout pareil (et ce n'est pas si fréquent quand ça concerne un avis de Gemini, ha ha !) : je trouve First Job, New Life bien plus intéressant. Après, ça se laisse lire sans déplaisir, mais je comprends mieux pourquoi Kana a inversé la sortie des deux titres.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 15/01/22 00:06    Sujet du message: Re: Remarque Répondre en citant

Euh non, justement, je dis que je préfère New Love, New Life Mort de rire
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 15/01/22 09:09    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

J'ai mal lu et confusionné les deux titres. Donc, on est revenu à la normale, tu es une anti-boussole pour moi.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 15/01/22 20:16    Sujet du message: Répondre en citant

Chacun ses goûts T4 : Si je compare aux débuts de la série, la nourriture n'est plus qu'une vague excuse pour parler des deux personnages, de leur histoire, de leurs failles, et du soutien mutuel qu'ils s'apportent. Bon, c'était évident dès le départ, mais là où l'autrice pouvait encore consacrer quelques pages par chapitre à montrer Ao et Haru préparer leurs bentôs, cela n'arrive plus. Et cela ne me manque pas, c'était aussi l'aspect m'intéressant le moins (surtout que la majorité des recettes nécessitent obligatoirement des ingrédients rares en France). Consacrer plus de pages à leur relation me convient parfaitement, mais je vais finir par croire que l'option "romance" n'est pas forcément fermée, puisque Ao indique tranquillou être pansexuel.
Par rapport à d'autres titres de la collection Life - enfin, ceux que je lis - il s'agit de loin du moins romantique, mais aussi du plus anecdotique. Dans le sens où il a l'avantage d'être sympathique et très bienveillant - ce qui est toujours une bonne chose - mais guère plus ; parfois touchant, à travers le passé d'Ao, amusant grâce à la relation entre les deux personnages principaux et les lubies de Haru, mais pas poignant ou mémorable comme peuvent l'être & ou Entre les lignes. Cela n'en demeure pas moins une lecture charmante.


_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation